L'araignée

Publié le par la freniere

Elle rôde, elle est forte. En fond de cale et noir de cave, elle attend son moment. Au millimètre près, elle mesure les distances, évalue les états, paramètre les chances. Tapie pour calculer l'élan, elle circonstancie les manières d'agir. Sa marche douce recouvre tous les emportements, elle ne donne à voir qu'une raison passive, emmitouflée d'indifférence. Les images passées, les moments fantasmés, ne sont pas lettre morte, ellle attend son moment. Son vouloir est poison qui ranime l'espoir. Cette proie qu'elle veut, elle la veut encore. C'est la femme des nuits dans le bout des jardins, l'ombre mêlée aux ombres de la rive d'attente. L'inquiétude du soir aux marécages des séductions. Les alouettes mortes aux miroirs des refus qui prévoient le phoénix. Elle a fait de son temps un atout essentiel.  Silence pointé de quelque miel, elle abrite sa froideur, patience d'araignée. C'est une experte ! décidée à reprendre, son repli fait stratège dans un coin d'abandon.

Ile Eniger - Une clé sous la pierre

Publié dans Ile Eniger

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article