Ange animal

Publié le par la freniere


Ange Animal, Ange Amical
Tu me consoles, tu me désoles
Est-ce que tu sais que tu m'rends fou
Avec ta croix, avec tes clous
Mais oui je sais, tu m'as sauvé
Et puis t'es mort abandonné
Ange Animal, moi je m'affole
Devant tes pleurs, tes paraboles

Quand j'suis cloué sur la misère
Comme sur le pire des calvaires
J'ai comme le goût de te maudire
Mais j'continue à te mentir
À te mentir jusqu'au beau temps
Jusqu'au beau temps des fleurs nouvelles
Jusqu'à l'éclair des nouveau-nés
Jusqu'au soleil ensoleillé

Moi j'admirais quand j'étais p'tit
Ange Animal, ange mon ami
Est-ce ta faute, est-ce la mienne
Dans l'bras d'la côte, si tout s'déchaîne
Ange Animal, Ange Amical
Je pense à toi quand ça va mal
Tu m'pognes le coeur quand j'suis couché
Ange Animal, vas-tu m'lâcher
Ange Animal, frère d'hôpital

Pourrais-tu m'dire qu'est-ce qu'il faut faire
Après qu'on a plongé ses nerfs
De corps mortel en drame d'âmes
Comment, comment ne pas te dire
Que des soldats de mon espèce
Y'en a à l'est, y'en a à l'ouest
Qui veulent aimer avant de mourir
Est-ce possible d'avoir la paix
Quand ces guerres sales qu'on ne fait pas
On les voit toutes à la télé
Comme si on était en train d'se tuer
Tous ces bulletins d'mauvaises nouvelles
Crachent un bilan tellement cruel
Après les mots, les chiffres tombent
Comme de la terre sur nos tombes
J'espère qu'ailleurs on nous pardonne
On est si seuls contre la nuit
Qui noie nos vies de carnaval
Dans une mer de temps fatal
C'est avec toi que j'marche encore
Du sud au nord jusqu'à l'aurore
T''es ma boussole, t'es ma survie
Ange Animal, ange mon ami


Gilbert Langevin
Musique : Dan Bigras

 


Publié dans Prose

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
U
Un très joli blog, un très joli texte.