Si ton couteau veut ma gorge

Publié le par la freniere


Si ton Livre se veut la frontière de ma vie
Si ta prière appelle ma mort
Si avec Eux tu dis
"Musulman, serviteur de Dieu !
Un Juif se cache derrière moi, viens et tue-le"*


Si ton couteau veut ma gorge, apprends à pleurer
Comme je pleure pour les enfants qui sont tiens
Comme je pleure pour les enfants qui sont miens


Si avec Eux, cela tu dis
Apprends à gémir et à maudire
Comme le font les mères de mon peuple
Comme le font les mères de ton peuple
Apprends la misère et la mort
Car au jardin de Dieu
Il n'est que l'Amour pour sauver les hommes


Si avec Eux tu dis
La Djihad est un devoir
Encore il nous faudra avoir mal
Comme ces jours derniers j'ai eu mal à tes enfants
Comme ces jours derniers j'ai eu mal à mes enfants
Mal à ton peuple, mal à mon humanité
Comme j'ai eu mal à notre sang
Car nous sommes frères de sang


Si ta nuit est comme ma nuit
Si ton ciel est comme mon ciel
Si ton cœur est comme mon coeur
Si tes rêves sont comme mes rêves
Avec moi
Pleure sur les pogroms, sur le Darfour, sur Srebrenica, sur les tchétchènes
Apprenons la Paix, effaçons le barbelé
J'apprendrai la confiance tu oublieras la bombe


Viens et j'essuierai tes larmes
Viens et tu sècheras mes larmes
Viens, j'ouvrirai mon chemin, mes bras, mon cœur
Avec toi je dirai :
Musulman, Juif, Chrétien, serviteurs de Dieu !


Avec toi et tous les hommes
L'amour plus fort que la haine je dirai :
Le monde est notre jardin
Le temps est venu, pour toi, pour moi
Pour nos enfants d'en partager les fruits
Le temps est venu de semer l'Amour.


*Extrait de la charte du Hamas (Hadith de Bukhari)


L'n Kaoua

 


Publié dans Poésie du monde

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article