Sarkozy et le Québec

Publié le par la freniere


En honorant Jean Charest, Sarkozy a réussi à insulter plus de la moitié des francophones du Québec ayant voté oui au référendum sur la souveraineté du Québec. Connaissant les liens de Sarkozy avec Paul Desmarais (pdg de Power Corporation), il ne faut pas s'en surprendre. Paul Desmarais, un salaud de la finance, est l'un des pires vendus (avec Trudeau et Jean Chrétien) aux intérêts financiers de l'establishment canadian. Quand à JeanCharest, c'est le plus insignifiant et le premier ministre ayant le moins d'envergure qu'ait eu le Québec. Il ne ferait pas de l'ombre à une mouche, depuis le temps qu'il sert de tapis au moindre requin de la finance.

Publié dans Glanures

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article