Humanisme

Publié le par la freniere


Rien de bon ne se construira tant que l'humanisme restera une utopie.


Tant que les dogmes de l'intolérance, de l'éradication physique et mentale de l'autre, que ce soit par la djihad ou toutes autres inquisitions radicales ; tant que toutes les philosophies nazillardes ne seront pas dénoncées, condamnées, combattues ; tant que l'impérialisme économique organisera la captation des richesses au profit de quelques-uns ; tant que l'avidité de certains organisera la précarité et la misère du reste de l'humanité,

nous ne serons pas une civilisation.


Nous serons un agglomérat de cultures hétérogènes et antagonistes ouvertes aux délires religieux les plus fous et aux paranoïas souvent justifiées mais extrêmement périlleuses pour l'humanité.


Le 3ème millénaire est condamné à un humanisme actif et intégral, je veux dire un humanisme qui aura des moyens d'action réels pour protéger les peuples et les citoyens du monde là où ils se trouvent, de même que dans chaque nation, quelle que soit sa culture, il aura pour devoir premier d'éduquer à la fraternité, à la laïcité (*) et au partage.


(*)Fraternité et laïcité sont un pléonasme que je me dois de faire, tant pour certains, le machisme et la suprématie religieuse ou ethnique semblent un droit qui s'opposent aux Droits de l'Homme.


Jean-Michel Sananès

 


Publié dans Jean-Michel Sananès

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article