Aphorisme du jour

Publié le par la freniere

Je préfère l'envers à l'endroit qu'on m'impose.
Je préfère l'enfance à l'enfer des adultes,
la rage à l'équilibre, l'inquiétude à la foi,
la peau à la parure, la peur à l'analyse,
le chômeur debout au travailleur assis.
 

Publié dans Aphorisme du jour

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article