Aphorisme du jour

Publié le par la freniere

Quand je regarde un arbre, je commence un poème.

Publié dans Aphorisme du jour

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Christophe Condello 23/07/2006 13:05

Bonjour Jean-Marc,
le poème n'est-il pas déjà commencé, en suspens depuis longtemps?
Si près, n'attendant que notre bon vouloir?
La force des arbres se situe là, je crois.
Amicalement,
C.

la freniere 23/07/2006 19:44

Salut Christophe,
tu as bien raison.
les arbres n'ont pas besoin qu'on ratisse les feuilles.
amitié
jml