Ils ont dit

Publié le par la freniere

En mai 1968 un piano avait été descendu dans la cour de la Sorbonne. Qui voulait en jouer en jouait. Qui voulait entendre entendait. Ce piano a depuis disparu. Il ne sert qu’aux périodes d’insurrection et de fraternité. Le reste du temps il joue faux.

Christian Bobin

Publié dans Ils ont dit

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article