Ballade pour les enfants de tous les mondes

Publié le par la freniere


Les enfants sont les papyrus intacts du futur
Puis enfants devenus ils jouent dans des cours
plus ou moins étroites sales
et inventent des parcours du combattant
du bonheur
du malheur
de l'avenir
avec des acteurs de papier-journal
ils jouent à saute-mouton avec les périls du temps
et souvent tombent par terre
et se relèvent nez rouge
qu'ils soient blanc ou blacks

Les enfants de carreaux cassés de doigt à la tempe
"il est fou celui-là"
sont toujours propres comme des rêves toujours
recommencés
mais hiver comme été
à l'occasion la neige dort sur leurs lèvres
qu'elle berce et protège.

 

André Laude



Publié dans André Laude

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Diane Meunier 21/08/2009 20:06

Aaaah! André Laude! Je suis si heureuse quand des sites le citent!C'est notre Rimbaud, notre Maïakowski d'aujourd'hui...avec hélas!...un peu de retard pour lui!