Ils ont dit

Publié le par la freniere

Ce monde est sale de bêtise, d'injustice et de violence; à mon avis, le poète ne doit pas répondre par  une salve de rêves ou un enchantement de langue; il n'y a pas à oublier, fuir ou se divertir. Il faut être avec ceux qui se taisent ou qui sont réduits au silence. J'écris donc à partir de ce qui reste vivant dans la défaite et le futur comme fermé.

Antoine Emaz

 

Publié dans Ils ont dit

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article