Ils ont dit

Publié le par la freniere

Je crois que nous perdons l'immortalité parce que notre résistance à la mort n'a pas évolué ; nous insistons sur l'idée première, rudimentaire, qui est de retenir vivant le corps tout entier. Il suffirait de chercher à conserver seulement ce qui intéresse la conscience.

 
Adolfo Bioy Casarès

Publié dans Ils ont dit

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Laurélyne 21/10/2006 18:45

Tout à fait d'accord