La dérision (Québec)

Publié le par la freniere

...
La dérision
elle est envieuse et impolie
elle est cruelle et elle en jouit
un décès, un carnage, une maladie
une rupture, une apocalypse, une maladresse, un amour
un verre de trop, une tristesse, un coma, une bataille
un départ, un visage
de tout ça, elle pisse de rire, la dérision
pour remplir ses salles, vendre sa salade et vider le sujet
réunir les copains de foire
réunir le couteau et le dos
la cicatrice et la sottise, le dégât et l'insouciance
la farce et le manque d'intérêt général
et le sujet particulier aussi
la dérision, elle le vide
pour elle, si daltonienne, tout vaut une risée
tout se vide instantanément
de sa vérité
dans un rire ultraviolet imposé

      et jamais nulle part il n'y a le mot blessure
...

Hélène Monette   Le blanc des yeux, Boréal, 1999

Publié dans Poésie du monde

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article