Un poète aux cheveux longs (Bretagne)

Publié le par la freniere

Tout à l’heure
En revenant de Lamballe
Où j’ai passé la journée
J’ai entendu Gilles Vignault qui chantait à la radio
Qu’il est difficile d’aimer
Je ne savais pas que
Ce poète
Aux grands gestes aux longs cheveux
Blancs et la voix si haute
Intrépide vaillante
Était encore programmable sur la bande fm
Qu’il est difficile d’aimer qu’il est
Diffici-leu qu’il est difficile d’aimer
Qu’il est diffici-leu
Je n’ai
Depuis longtemps
Rien entendu qui ait ce panache
Cette verve trouvé cette flamme
Presque idiote qui me plaisent
Tant
 
Philippe Cloarec

Publié dans Poésie du monde

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article