Mains

Publié le par la freniere

Dans les grands magasins
sous prétexte de gants
on vous vendait des mains

Des mains de fusillés
des mains de déportés
ou simplement les mains
de ceux qu'on avait mal payés

et qui continuaient
de nous tendre la main
Contre le mal rendant le bien.

Georges Haldas

Publié dans Glanures

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Michèle 21/11/2006 21:59

Magnifique !!