Aphorisme

Publié le par la freniere

Quand les oiseaux s’éteignent, un poète les rallume.

Publié dans Aphorisme du jour

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Christiane 22/11/2006 01:45

Les oiseaux ne s'éteignent jamais. Ce sont eux qui rallument les poètes