À ma fille (Québec)

Publié le par la freniere

Ma fabuleuse mon incroyable

mon étrangère mon obscure
ma si terriblement fraternelle

ma tête de pioche ma douce mon inquiète

mes petites mains chaudes

mon amande ma lumière
mes tresses
mon horloge impeccable

mon ruisseau de têtards et de roches
mon sac d'école mes bottes neuves
mon effaceuse
mon dernier paradis

je te porte encore entière dans la chaleur
entêtée de ma chair qui s'étiole je te tiendrai
jusqu'à la fin où je te ferai signe de ferveur

ma si vive aux racines extrêmes de l'amour

ma platée de gruau ma chambre forte
ma mère mon glaïeul

ma petite chienne pâle
mon eau de Pâques

mon oiseau de voyage
mon grand réseau d'artères
ma sauteuse

ma résurrection

Geneviève Amyot

Publié dans Poésie du monde

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article