J'ai peur

Publié le par la freniere


J’ai peur des armes.
J’ai peur des hommes.
Je suis un loup qui tient son os
comme un poète son crayon.
J’ai peu des banques et des églises,
des poétesses de la mode
et des prophètes de malheur.
J’ai peur des roses sans épines,
des rêves sans échine,
des espoirs qu’on nous vend
comme du papier à cul
pour se torcher le cœur.
 
J’ai peur des drapeaux,
des écoles, des frontières.
J’ai peur des Jésus
qu’on enrôle pour la guerre
et des flocons de neige
qu’on transforme en acide.
Je n’ai pas peur des rides
mais du fard qu’on y met.
Je n’ai pas peur du vide
mais du pouvoir des choses.
 
J’ai peur du temps qu’on dilapide
à détruire l’espace.
Je n’ai pas peur des morts
mais des statues qu’on leur élève.
Je n’ai pas peur des mots
mais des slogans et des bannières.
Je n’ai pas peur des fous
mais de ceux qui les soigne.
J’ai peur du sourire
des visages à deux faces
et des mains sans caresses.
 
Je ne suis qu’un enfant
dans un habit trop grand,
une larme perdue
au milieu de la mer.


Publié dans Poésie

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

victoria 22/01/2007 18:54

A chaque fois, que je viens sur votre blog, respirer ces mots , m'en remplir le coeur et l'ame, c'est une energie  car aussi j'ai peur, et que les mots m'ont trjs accompagnes,dans le bonheur, dans la douleurMerci encore pour ce beau texte.