Paroles indiennes

Publié le par la freniere

LA CHOUETTE


Les soirées sont marquées de sa question
à l'heure où les collines laborieusement retiennent
la dernière lueur du jour mourant.

La nuit retient ceux qui rêvent d'elles;
Les bois, la rivière, le talus,
et le champ sont prêts

pour la réponse et son aile assassine.
Aveugle autant que la peur et les chauves-souris
la chouette est toute ouïe.

Sa nourriture est sonore:
ses oreilles tranchantes comme la faucille que figure le croissant de lune,
ses serres bruyantes qui fissurent l'os affolé.

Écoutez: la chouette en silence est partie
à travers la nuit
pour fendre des crânes sur du bois ou sur la pierre.

Jim Barnes

 Il est né à l'est de l'Oklahoma en 1933. Il est de descendance Choctaw, Anglaise et Galloise. Diplômé en littérature comparée à l'université de l'Arkansas. Il a été publié dans une douzaine d'anthologies. Entre les années 70-80, il publie au moins 200 poèmes, et ces dix dernières années, trois recueils de poésie.
On peut retrouver ses poèmes d'inspiration Choctaw dans l'anthologie éditée par Rougerie Poètes Indiens D'Amérique (coll. Poésie présente)

Publié dans Paroles indiennes

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article