À la mémoire

Publié le par la freniere

A la mémoire de Jean Sénac et de Tahar Djaout

Un homme beau est mort qui signait d'un soleil
il s'appelait Sénac
Jean Sénac

un homme beau est mort qui signait d'une rose
il s'appelait Djaout
Tahar Djaout

depuis toute leur enfance est morte pour le monde...

sous l'amandier nomade
ils venaient tous les deux
à l'eau du soir blessée
ils ramassaient les ombres
pour en faire des pétales

toujours l'inespéré accompagnait leurs pas

toujours dans leur maison
on partageait le pain
toujours dans leur maison
on partageait le sel
et la douce patience qui tremble au bord des larmes...

les amandiers sont morts de leurs blessures...

et la mort en grand nombre a frappé en vingt ans!

hier c'était Sénac aujourd'hui c'est Djaout
assassinés chez eux par les mêmes tueurs
pour avoir cru ensemble à une même Terre
de toutes les couleurs
pour avoir cru ensemble à une même Terre
de toutes les douleurs

hier c'était Sénac aujourd'hui c'est Djaout
assassinés chez eux par les mêmes tueurs
sur cette même Terre de toutes les splendeurs...

assassinés chez eux en des temps différents
et semblables pourtant...

deux hommes beaux sont morts
tous deux enfants d'orages
et deux frères pourtant

deux hommes beaux sont morts qui signent d'un Silence...

 

Tristan Cabral

Publié dans Tristan Cabral

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article