Au plus pur de nos larmes (Québec)

Publié le par la freniere

 

la générosité de l’ange

se manifeste en un éclair

 

tout est recommencement

migration

nature inhumaine

 

le somnambule à l’intérieur de moi

inaugure des paysages inédits

 

je pose mes doigts

sur une constellation

loin des siècles

 

la peine l’effroi la volupté

deviennent des matériaux véritables

 

au plus pur de nos larmes

il faudrait savoir lire

 

François Charron


Publié dans Poésie du monde

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article