Faire-part de décès

Publié le par la freniere

je vous annonce la mort de ma vie sexuelle

pendant la drôle de guerre l'État distribua du bromure aux soldats
afin qu'ils aillent se faire tuer pour la Patrie
sans faire d'histoires

en temps de paix  l'État administre des psychotropes
aux petits agents d'application des tâches

deux mille ans de sagesse résumés en une pilule
tout le monde est heureux
tout le monde fait haré haré Krishna en tapant des mains

ni comique ni tragique : c'est juste réel

regarde ces femmes en bikini sur les affiches de métro
regarde les bien, petit agent obéissant
elles représentent tout ce après quoi tu cours
et que tu n'auras jamais
elles représentent la Puissance

alors bien sûr il y a eu l'Enfance
des choses étranges qui n'entraient pas dans le Schéma
des éléments de langages injustifiables
poudre grise, tout cela, dans les arrières-cours des sanatoriums

j'aimerais ne pas avoir compris

chacun est l'esclave
chacun est le maître
tout le monde est heureux
Hegel a gagné
la machine tourne à plein régime

 

Denis Hamel

Publié dans Poésie du monde

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article