Babel (Québec)

Publié le par la freniere


Tourbillonnant dans le vent noir

de nos discours incompatibles

qui pourra donc nous reconduire

à l’origine de nos langues ?

 

Nos tours avides d’égaler

ce qui échappe à la mesure

n’ont réussi à conquérir

qu’un espace vide et desséché

 

Les souvenirs sont incapables

de rappeler à eux leurs fils

 

Il faudra mettre ses chaussures

sortir dehors et avancer

 

Mathieu Croisetière

 

La fin des mots, Éditions d’Art le Sabord

Publié dans Poésie du monde

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

31/12/2009 20:09


Meilleurs voeux à toi et tes proches pour 2010 cher Jean-Marc. Que vivent la poésie et l'écriture ! ♣