Caché

Publié le par la freniere

Je me suis caché derrière les averses

Les voiles des navires et les paravents

Derrière les écrans de fumée, la sieste des somnambules

Caché derrière les lignes, les éventails et la musique

Les brouillards, les marées, les passages cloutés

Caché derrière les étoiles les brumes bleues du matin

Les mers salées, les mers sans sel et les vertiges divers

Et puis un peu derrière mon égoïsme

Je me suis caché derrière la porte dérobée

Dans les ombres qui montent, au-delà des grillages

Les saisons et les jours

Je me suis caché derrière tout ça

Et pourtant tu me vois

 

François Corvol

Publié dans Poésie du monde

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
F
<br /> Salutations Jean-Marc. Quelle surprise et quel honneur de retrouver ce texte sur ton site. Bonne continuation à toi...<br /> <br /> <br /> François<br />