Ce qui compte

Publié le par la freniere

Ce qui compte le plus
ce n'est pas de vivre
avec des mots plein la bouche
et des comètes sous les pieds
mais de trouver parmi
tant de marcheurs épais
sa poussière blanche sa houille.

Ce qui compte le plus
ce n'est pas d'arracher
la croûte qui nouait le cri
mais de laisser la voix
suivre la pluie le bleu la rouille.

Ce qui compte le plus
ce n'est pas de parler
mais de laisser le nom
faire un nid dans les herbes.

Ce qui compte le plus
ce n'est pas de trouver
le sens ou la beauté
mais patient de laisser
le crapaud l'écrevisse
ou la cigale écrire
un bestiaire innocent
à l'orée de la cuisse.

Ce qui compte le plus
c'est de peupler le fruit
de ne pas attendre la pluie
de ne pas surprendre le fleuve
pour porter l'eau comme un fruit.

Ce qui compte le plus
c'est de serrer la preuve
dans ses muscles
et de regarder quand même
le soleil.

Jean Sénac

Publié dans Poésie du monde

Commenter cet article