Comme nos montagnes

Publié le par la freniere


Nous étions en paix comme nos montagnes

Vous êtes venus comme des vents fous.

 

Nous avons fait front comme nos montagnes

Vous avez hurlé comme les vents fous.

 

Éternels nous sommes comme nos montagnes

Et vous passerez comme des vents fous.

 

Missiak Manouchian

 


Publié dans Poésie du monde

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

GRANIER 01/01/2013 09:19


bonjour et bonne année, il y a une erreur d'auteur sur le poême arménien : "nous étions en paix...." ce n'est pas Manouchian l'auteur de ce poême

simone 21/12/2009 00:36


Et quand vous fuirez devant vos vents fous
Vous ferons demeure, comme nos montagnes.


Ile 20/12/2009 23:52


Ce texte est magnifique, il donne le frisson tant il est juste et puissant.


JJD 19/12/2009 09:29



 LE CHEVAL QUI COURT AU-DESSUS DES MONTAGNES


Ici où l’on peut apporter son amour


Sa Vénus Sa muse et ses premières brumes verbales


- A d’autres la clarté des canons et des sacrifices


  Et le cri de haine des vieillards postiches -


Là bas où dans le camp de Terezín


en mil neuf cent quarante-cinq


Robert Desnos avant  de se vider de tous ses vers

se réfugiait une dernière fois dans la Poésie

                      de Rrose Sélavy :


Elle est réellement le cheval qui court au-dessus des montagnes