De l'histoire du journalisme

Publié le par la freniere

Les morts anonymes
assassinés méticuleusement
sur les trottoirs des ghettos
ont été recouverts de journaux
jusqu'à ce qu'ils fussent transportés dehors


Les journaux depuis
avec une audience croissante
ont servi avec diligence
pour recouvrir la vérité
celle qui traîne écartelée sur le dos


aussi longtemps que ça ne respire pas
surtout ne pas relever la tête
sinon les lettres fourmillent de
mouches à viande, les mouches à viande des mots
qui se lèveront surprises en bourdonnement des feuilles
à la recherche d'autres proies

 

Jerzy Ficowski

 

traduit par Gil Pressnitzer

Publié dans Poésie du monde

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article