Guy Marchamps

Publié le par la freniere

Guy Marchamps est né à Trois-Rivières en 1958. Animateur littéraire et culturel depuis 1980, il est cofondateur de la revue Le Sabord (1983) et organisateur de plus d’une centaine de rencontres littéraires et spectacles de poésie. Il a exercé plusieurs métiers tels : travailleur d’usine, technicien de scène, bibliothécaire, professeur de littérature, libraire et chroniqueur culturel à la radio. Il a publié une quinzaine de livres de poésie dont L’Innommé (prix Clément-Morin et prix Gérald-Godin de la ville de Trois-Rivières). En 2011, il a reçu le Prix à la création artistique du CALQ pour la région de la Mauricie. Dernière parution (février 2012), le Chien-hélicoptère et autres poèmes, de la poésie pour les enfants chez Soulières éditeur.

Il a été membre puis président du conseil d’administration de la Société de développement des périodiques culturels québécois, président de la Société des Ecrivains de la Mauricie et a fait aussi partie du conseil d’administration de l’Union des écrivaines et écrivains québécois. Il a participé à Montréal à de nombreuses activités littéraires : l’émission de radio « Les Décrocheurs d’étoiles » de Radio-Canada, le Festival international de littérature, le Festival Voix d’Amérique, le Marché francophone de la poésie, l’Off Festival de Jazz. A Trois-Rivières, il participe depuis plus de vingt ans au Festival international de la poésie. A l’étranger, il a donné des lectures à Paris, Avignon, Grenoble, Rennes, Lyon, Compiègne, Charleville, Bruxelles, Liège, Namur, Guadalajara et Holguin. Il a collaboré à de nombreuses revues dont Estuaire (Québec), Osiris (Etats-Unis), La Sape (France), Sources (Belgique) et BlancoMovil (Mexique).

 images-copie-4.jpg

 

Bibliographie

 

Agonie Street, Trois-Rivières, éd. Mouche à Feu, 1981

Night-Club Blues, Trois-Rivières, éd. Mouche à Feu, 1981

L’Assassinge, Trois-Rivières, éd. Mouche à Feu, 1983

Sédiments de l’amnésie, St-Lambert, éd. du Noroît, 1988

Blues en je mineur, St-Lambert, éd. du Noroît, 1990

Poème d’amour à l’humanité, Amay, Belgique, L’Arbre à paroles, 1991

Le Bestiaire, Amay, Belgique, L’Arbre à paroles, 1999

Bestiaire, Trois-Rivières, éd. Art Le Sabord, 2000

Le Poème déshabillé, collectif, Ottawa, éd. L’Interligne, 2000

Terre blanche, Trois-Rivières, éd. Art Le Sabord, 2003 (CD)

Le Band de poètes, collectif, Montréal, Monsieur Fauteux m’entendez-vous?, 2005 (CD)

L’Innommé suivi de Poème d’amour à l’humanité, Trois-Rivières, éd. Art Le Sabord, 2006

La vraie vie goûte les biscuits, St-Lambert, Soulières éditeur, 2007(poèmes pour enfants)

La nuit, tous les éléphants sont gris, St-Lambert, Soulières éditeur, 2008 (poèmes pour enfants)

Rêver à l'envers, c'est encore rêver, St-Lambert, Soulières éditeur, 2009 (poèmes pour enfants

 

 

Je cherche le mot de passe

                         

À Geneviève Letarte

 

Je cherche le mot de passe l’ultime l’unique

Le mot qui clouerait le bec aux autres mots

Le mot qui noierait l’ombre dans son ombre

 

Je cherche le mot qui découd la bouche

Décolore les yeux

Qui résonne en deçà du chaos

Avant l’homme la bouche l’œil

La main qui écrit

 

J’ai la folie de croire que je trouverai

Ce mot qui n’existe pas

Car je pourrai l’inventer

Comme on invente un dieu

Avec des miettes de nébuleuses et de trous noirs

 

Depuis si longtemps je le cherche

Le seuil à mes pieds s’est creusé

Porte est un nom à mille visages

Je cherche le mot qui a le son d’une sonnette muette

 

Nous sommes des centaines à nous noircir l’âme

Afin que la nuit ne puisse nous reconnaître

Car ce mot est bien sûr un mot de lumière

Un mot qui n’existe pas

 

 

*

 

Un poème

 

Un poème

Sur une feuille de papier

Un verbe

À l’indicatif néant dirait Tardieu

Des envies de commencement du monde

Parce que le soleil

Fait son fin sur Grande Allée

 

Des cheveux de femme

Que le vent fait valser

 

La beauté n’efface rien

Elle compose avec les nuances

Mis en lumière par les ténèbres

 

Sur le cercle du poème

Le tableau de bord de l’infini

 

Guy Marchamps

 

 

 

Publié dans Les marcheurs de rêve

Commenter cet article