Il est d'un pays

Publié le par la freniere

À André Chenet

 

Il est d'un pays qui n'existe pas encore

de moments qui n'ont pas de soleil.

 

Il est une image qui danse

un parfum qui se perd

sur des chemins inhabités.

 

Comme d'autres boivent leur vin rouge

sur des coins de table

où se règlent

les conflits sociaux, les malédictions des dieux,

il espère la fin des vents d'orage,

que l'homme devienne l'homme.

 

Suivant Antigone

pour aller jusqu'au bout de sa nuit

et même si certains jours, il ne voit plus

le visage de celle qu'il aime

semblable à la vague qui échappe à à l'océan meurtri,

il s'en va perdre

l'immense émiettement de désir orgueilleux en son 

inguérissable folie.

 

Il est de ce pays qui n'existe pas encore,

à n'importe quelle heure du jour.

 

 

Paul Mari

 

 

Publié dans Poésie du monde

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article