Il y a les mots

Publié le par la freniere

il y a les mots qu'on écrit comme pour s'en défaire un peu comme d'un vêtement trop grand
 
il y a les mots qu'on écrit et qu'on ne sait pas pour quoi et pour qui mais qui ont l'air de valoir quelque chose peut-être sait-on jamais
 
il y a les mots qu'on écrit en pattes de mouche et qui laissent des traces durables sait-on jamais
 
il y a les mots qu'on écrit qui viennent toujours de loin mais on ne sait pas vraiment d'où et qui posent en énigmes
 
il y a les mots qu'on écrit assez différents de ceux qu'on peinait à déchiffrer à six ans et on pense à toutes ces années
 
 il y a les mots et ce qu'ils semblent dire et ce qu'ils disent et la façon dont on les comprend et la façon dont on les reçoit
 
il y a les mots qu'on écrit parce qu'on est un musicien raté et qu'on joue avec des mots plutôt qu'avec des notes enfin on essaie
 
il y a les mots qu'on écrit, qu'on efface et qu'on rature: les tentatives, les échecs, les mots qu'on laisse finalement
 
il y a les mots qu'on écrit diffusés par de multiples canaux, nos mots que des lecteurs liront
 
Il y a les mots qu'on écrit de livre en livre, qu'on délivre

 

Éric Dubois

Publié dans Poésie du monde

Commenter cet article