Ils ont dit

Publié le par la freniere

Le zapping sur les chaînes de télévision ou le balayage de la bande FM permet de saisir une seconde d’un film, d’une émission, d’une musique et ces extraits prélevés ainsi en piqué paraissent presque toujours calamiteux, quel que soit le prestige attaché à l’œuvre ou au programme en question. C’est faux, grotesque, vulgaire, théâtral, compassé, caricatural toujours et niais au possible, comme si le flux seul pouvait donner sens et beauté à nos créations, comme si chaque détail trahissait la médiocrité inévitable de celles-ci, ordinairement masquée par le mouvement logique, mélodique, dramatique, narratif de l’ensemble qui fait disparaître ces détails implacables dans le dégradé qui les lie.

 

Eric Chevillard

Publié dans Ils ont dit

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article