Ils ont dit

Publié le par la freniere

 

Si vous marchez sur mes rêves, amis, soyez moins lourds ! Hélas, très peu de vous ont la légèreté voulue. Seuls quittent leurs semelles de plomb ceux qui traversent leur vie en enfants, en poètes, ces ingénieurs d'amour. Ils posent leurs pattes nues sur mon tapis bleu comme un moineau, un hérisson, un petit animal inconnu. Ce tapis qui depuis toujours est censé ne servir à rien. 

 

Yves Heurté

Publié dans Ils ont dit

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article