Je m'énarve

Publié le par la freniere

OK! J'm'énarve! Je crie : Chou! Mettons que l'avocat mur à mur Moreau qui se promène sur toutes les tribunes claironnant sa « fosse » ouverture, je ne lui ferais pas garder mon chien! Pis la madame qui s'occupe de la police, elle est où, là? Pis la police de Montréal qui rit dans sa barbe, c'est une honte, mais pas juste depuis hier soir! Pis la bataille des pensions de retraite pour tous, ben tabarnouche, ça manque d'universalité et d'élégance et de dialogue! Ça m'est arrivé de faire le cave, le grabuge, alors la colère des autres...!!! Mais c’est pas une excuse! Pis le coq à vif de Québec qui a le populisme plus gros que la panse et l’antisyndicalisme dégoûtant, il s'en vient, imaginez, témoigner! Ayoye! Vive les Mordiques! Pis vlà le Premier qui sort de sa réserve pour condamner le diabolique, évidemment, mais ne trouve rien de mieux que de remonter au principe, relativisant du coup la réalité du poivre de cayenne et les coups de bâton aux étudiants au moindre éternuement, de l'autre côté l'aveuglement volontaire du corporatisme baveux... Oui, d’accord, il y a pire dans le monde sur le matelas de la lutte des classes, mais il y a des soirs où le ciel de Québec m'énarve en sacrament! Mauvais acteurs! Mauvais auteurs de troubles!

 

Jacques Desmarais

 

Publié dans Glanures

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article