Jean-Guy Lachance à Trois-Rivières

Publié le par la freniere

photo_1380232_resize_article.jpg

 

Les éditions d'art Le Sabord publieront bientôt le plus récent recueil de poésie de Jean-Guy Lachance. Intitulé «Traverser l'espèce», le livre présente de la poésie en rapport avec le temps.

D'ailleurs, Jean-Guy Lachance sera au Salon du livre de Trois-Rivières le 27 mars, afin d'y présenter ce livre dont il est bien fier. «Aujourd'hui, tout est axé sur le temps présent. Tout se bouscule», explique-t-il. Ainsi, il souhaite avec son livre, redonner son importance au temps passé. Il s'agit en fait d'une suite sur le temps.

«J'y parle de la mémoire collective et même de ma mémoire personnelle puisqu'il y a des allusions à mon enfance et à mes parents. Il est important d'avoir la mémoire de ceux qui nous ont précédés », ajoute-t-il.

Si le livre sera présenté en primeur au Salon du livre de Trois-Rivières, le poète a bien l'intention d'en faire le lancement à Victoriaville en avril ou en mai.

Depuis quelques années, Jean-Guy Lachance a réalisé plusieurs projets et expositions, toujours avec sa poésie. On a aussi pu le lire à différentes reprises dans des revues. Mais pour son dernier livre, il faut remonter à une dizaine d'années.

 

Un livre et d'autres poésies

 

À ce sujet il a déjà initié, pour une activité reliée au 150e de Victoriaville, une exposition d'objets sur lesquels est écrit le nom de la ville. «Cette exposition se tiendra au Café Alice de mai à septembre», annonce-t-il. On y retrouvera d'anciennes pancartes, des planches et une variété de choses ayant toutes une inscription du nom de la ville.

C'est lui qui est le coordonnateur de cette exposition qu'il viendra agrémenter de textes d'introduction et d'explication, à saveur poétique il va sans dire.

Actuellement, Jean-Guy Lachance est à compléter la correction des différents textes ainsi que le catalogue dont les photos sont réalisées par Martin Savoie.

Toujours dans le cadre du 150e de Victoriaville, le poète travaille à une autre réalisation en compagnie de l'artiste Dominique Laquerre cette fois. «Comme une lettre réunie» est un appel à la population d'écrire des lettres destinées aux générations futures. Celles-ci seront recueillies par courriel ou encore par une vieille boîte aux lettres installée au centre-ville (passage Bourbeau). On pourra en lire certaines sur le site Internet en question et d'autres seront lues lors du lancement de l'œuvre publique du 150e en septembre. «Nous allons visiter les résidences pour personnes âgées et autres endroits. Les auteurs d'ici seront aussi invités à écrire des lettres», ajoute-t-il.

Jean-Guy Lachance, maintenant jeune retraité, est donc très actif dans sa poésie. Président de l'Association des écrivains du Centre-du-Québec depuis plus de trois ans, il considère primordial d'assurer une présence littéraire publique. «Il nous faut aussi encourager la relève», insiste-t-il.

Passionné des mots, le poète est aussi un fervent lecteur et il continue d'écrire, lui qui a toujours un manuscrit en cours.

 

Manon Toupin     La Nouvelle Union, Victoriaville

 

 

 

Séance de signature, nouveau recueil de poésie

Lachance, Jean-Guy / Traverser l'espèce /

Éditions d'art Le Sabord / 14 / D - 13h à 15h

Dimanche le 27 mars, Hôtel Delta, Trois-Rivières

Publié dans Glanures

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article