La trompette de Chet Baker

Publié le par la freniere

 

 

Elle sanglote
la trompette de Chet Baker
dans la brume
de St Germain-des-Prés
des fenêtres
voyagent
voyagent
dans le bleu de la nuit
le long d'une mélodie
d'amour trahi
Il pleut
sur Saint Germain-des Prés
la trompette de Chet Baker
elle saigne
elle saigne
des jeunes gens
filles et garçons
se cognent en riant
contre le bleu la nuit
en égarant des baisers
le long des trottoirs mouillés
Il pleut
sur St Germain-des-Prés
autour des réverbères
qui guettent déjà le jour
les fenêtres
naviguent
naviguent
sur le bleu de la nuit
où brillent les notes tristes
de la trompette de Chet Baker

André Chenet

Publié dans Poésie du monde

Commenter cet article

André Chenet 09/04/2013 09:11


Merci vraiment. J'avais écrit ce poème tout imprégné de mes dérives nocturnes dans un Paris où l'air était plus respirable qu'aujourd'hui et où des portes de clarté s'ouvraient encore dans le
dédale de mes errances. Je te serre une bonne poignée de main.