Manouchag Basmadjian

Publié le par la freniere

La poétesse Manouchag Basmadjian est morte le 13 avril 2013 en Azerbaïdjan où elle était incarcérée depuis août 1991 pour « menées subversives ».
156800_616785315002095_568709811_n.jpg
Si fort, si dur à récolter parmi les champs
Restant pourtant si belle et si gracieuse
Fille des montagnes,
Fille des montagnes,
Toi qui récoltes parmi les champs,
Que tes chants sont tristes…
Tu brilles comme le soleil
Sur le dos du poisson-chat…

 

Manouchag Basmadjian
traduction: Ludovic Bouffard

Publié dans Les marcheurs de rêve

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article