Noc noc

Publié le par la freniere

Tu penses que les encombrés de la nuit
qui se déguisent en arbre de Noël
ont passé haut la main
leur examen du soir?
Interjection, votre honneur!
Ils coulent en cibole
avec leurs claques [...]
Les mains dans les poches
l'espoir s’égraine dans leur froc
pour le lunch sur le comptoir d'arborite usé
au vieux Montréal Pool Room
stimé grimé huilé de joual gris
strié de bagarres de coquerelles
qu'on épingla au mur sans autorité
de la renommée bien grasse
avec Patrick Huard et son ex
et le boxeur inconnu...
parmi les lueurs blafardes et grecques
rentrées dans la langue all dressed
par-dessus les odeurs de pourri
venues de la cave en terre battue
où est-ce que dort, mais ne brille pas
la masse salariale des patates
en robe de chambre...

 

Jacques Desmarais

 

 

La suite sur Train de nuit

Publié dans Poésie du monde

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article