S'il existe

Publié le par la freniere

S’il existe une pierre dévorée

Non je n’y suis pas étranger :

J’étais présent dans la rafale,

La vague,

L’incendie terrestre.

Respecte-la cette pierre perdue.

 

Si dans un chemin tu rencontres

Un petit

Voleur de pommes

Et un vieillard sourd qui taquine

L’accordéon,

Souviens-toi alors que je suis

L’enfant, les pommes et le vieillard.

 

Ne me fais pas de mal en poursuivant l’enfant,

Ne lève pas la main sur le vieux vagabond,

Ne jette pas les pommes à la rivière.

 

Pablo Neruda

Publié dans Poésie du monde

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article