Saint-Laurent

Publié le par la freniere

À Pierre Perrault

 

(…)

 

quelquefois…

tu penses au saint-laurent

en marée basse

avant l’arrivée de la découverte

 

pendant que de vieilles chansons fugitives

dansent autour d’un bivouac

 

quelquefois…

tu aperçois une légende

tentant de se frayer un chemin

à travers les treillis d’anguilles

remontant l’automne

 

quelquefois…

tu penses aux allongées de sable

aux sauts blancs des bélougas

à la curiosité des sardines

 

*

 

quelquefois…

tu penses au saint-laurent

enlevant ses vêtements un à un

sur la langue encore humide du jusant

 

bancs de mousse

confidences des sarcelles

aisselles amoureuses de la nuit

 

*

 

quelquefois…

tu penses au saint-laurent

qui t’a tout raconté

tout murmuré

tout suggéré

tout dévoilé

tout appris

 

*

 

quelquefois…

tu penses au saint-laurent

et tu te demandes comment faire

pour lui rendre justice

 

toi fils perdu

qui se souvient de tout y compris de la mémoire oubliée

toi que poursuivra toujours l’odeur de la grève

 

un pays sans fleuve est un pays sans nom

 

(…)

 

Jean Morisset

 

 

Publié dans Poésie du monde

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article