Tiken Jah Fakoly

Publié le par la freniere

 

 

La vie tire sa sève de cette vieille âme

Et l’impact de chaque note est ajusté

Comme les pierres d’une forteresse aztèque

Les voyelles dansent mandingue

La langue s’évade belle

Pendant que le rythme envoûtant

Soulève les métropoles du silence

Musique du sang

Qui prend lentement racine

Les enfants auront encore des rêves

Ne se laisseront pas endormir

Par World Disney

 

Guy Marchamps

Publié dans Poésie à écouter

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article