Un regard nomade

Publié le par la freniere

Aujourd'hui je fais la soixantaine, déjà : le nombre d'or. Je construis ce site pour survivre au naufrage du Vaisseau d'Or. Je construis une cathédrale pour l'imaginaire. Je brasse l'alphabet dans la braise ardente et martèle le métal des mots sur l'enclume des Songes. Je sculpte une statue pour glorifier la Mémoire de l'Homme. On n'entre dans le domaine de la Mémoire qu'avec le coeur émerveillé de l'enfant, le dépouillement du mendiant, la solitude du pote et le silence du pèlerin.


On y entre purifié des violences quotidiennes du monde et de soi-même. J'écris pour manifester une présence dans l'indifférence des siècles, pour communiquer avec uine communauté fraternelle, pour habiter ce monde en poète et conjurer les maléfices occultes d'un pouvoir qui incendie l'univers, qui adore le Nombre comme jadis le Veau d'Or et transfigure les mots en mensonges. Je cherche encore la clé d'or du mystère des origines dans les greniers clandestins du rêve.


ARTYST.CA est un récit de voyage : à travers les paysages des pays visités, l'exposition des photos qui donnent à voir le chemin, les rencontres de personnages émouvants, la réflexion sur l'art et la collection d'oeuvres d'artistes de talent rencontrés sur le parcours; une réflexion sur soi aussi, sur le monde et sur le sens de la présence de l'homme, de son passage sur terre, de son VOYAGE. L'imaginaire poétique s'empare du réel et se pose comme argument contre la société mercantile et mécanique.


C'est vouloir vider l'océan de la vie dans le verre d'eau de l'expérience; en condenser le roman dans le fragment d'un parcours.


Et maintenant, vogue, ô mon Navire !
              Puissent les Vents nous être favorables.


Gilles Chalifoux

 

voir le blog: artyst


Publié dans Glanures

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article