VLB au théâtre

Publié le par la freniere

UNE PREMIÈRE À GUICHET FERMÉ

POUR LES MENTERIES

D’UN CONTEUX DE BASSE-COUR

DE VLB!

P1010122.JPG

 

Caveau-Théâtre, Trois-Pistoles, le 3 juillet 2011. Par une belle journée ensoleillée, 160 personnes ont répondu à l’invitation de Victor-Lévy Beaulieu à célébrer la renaissance du Caveau-Théâtre des Trois-Pistoles et la première des  

Menteries d’un conteux de basse-cour.

 

En fin d’après-midi, VLB a accueilli chez lui pour une fête champêtre mémorable ses invités venus d’un peu partout au Québec : visite du Manoir French, petit bonjour aux animals de la fermette, promenade dans les jardins et souper gargantuesque rythmé par les musiques de Donald Charles et Frédéric Lagacé.

 

Devant une salle bondée de spectateurs, Jean Maheux, l’Abel Beauchemin des Menteries d’un conteux de basse-cour , Isabelle Cadieux-Landreville et Félix Charbonneau, les musiciens de la pièce, ont offert une performance  « épormyable », suscitant plusieurs fois des ovations debout après des tableaux d’un bel humour  ou chargés d’émotion, ou entonnant avec comédien et musiciens les chansons qui encadrent la trame dramatique. L’histoire d’Abel Beauchemin, l’alter ego de VLB, rendant compte de sa vie, de son enfance à Saint-Paul-de-la-Croix et aux Trois-Pistoles, puis à Saint-Jean-de-Dieu,  a charmé les spectateurs : du comique à l’émotion, du cocasse à la tendresse, des fables de la famille Beauchemin à l’amour des animals,  Les menteries d’un conteux de basse-cour ont fait l’unanimité : le retour de VLB au théâtre est une grande réussite.

 

Les menteries d’un conteux de basse-cour de VLB est à l’affiche les mercredis, jeudis, vendredis et samedis jusqu’au 20 août prochains. Prix spéciaux aux groupes, à celles et à ceux qui deviennent  amis du Caveau-Théâtre. Pour informations et réservations : le Caveau-Théâtre des Trois-Pistoles, 1 (418) 851-4759.

Publié dans Glanures

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
L
<br /> <br /> Peu importe d'où ils viennent et où ils vont, vos mots sont toujours un très beau voyage. Hâte d'en lire à nouveau sur papier. Ma commande est partie cet après-midi.<br /> <br /> <br /> <br />
J
<br /> <br /> Je n'y étais malheureusement pas mais j'ai des mots qui vont partout, en pied, à cheval, en peluche, en papier. Ils sont mes yeux et mes oreilles.<br /> <br /> <br /> <br />
L
<br /> <br /> Ainsi, vous êtes allé vous promener dans le Bas du Fleuve ? Chanceux! J'aurais bien aimé y être moi aussi; ce sera peut-être pour l'an prochain. Je vous envoie ma demande spéciale via la<br /> poste, en espérant qu'elle se rende à bon port. Bonne journée ! Merci pour la photo du Seigneur des Trois-Pistoles ;-)<br /> <br /> <br /> <br />