Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Je le dirai toujours

Tes yeux palpitent comme un coeur. Tes battements de cils accompagnent ma voix. Tes mains volent comme des oiseaux. Tes hanches coulent comme un fleuve dans le lit de mes bras. J’ai planté mon oreille en plein centre de toi. J’écoute la lumière monter...

Lire la suite

Les éboueurs de l'éternel

Que reste-t-il de nos appétitsquand l'avarice a tout violé,quand la richesse des riresest devenue ranceet que l'abondance de jadisse perd en trompe-l'œildans la nécrose des cornées?Que reste-t-il de nos élansquand le présent s'est émoussé,quand ce qui...

Lire la suite

Nous avions

Nos avions tant de vices de trous et de défautsd’arêtes de débris d’œdipes mal engoncéstant de timidités de pudeurs d’opacitésde secrets de chaleurs de prières et d’oragesde forces et de souples volontésqu’il est bon de nous étonner ensembled’avoir pu...

Lire la suite

Ce temps

C 'est une terre brûlée de larmes sèches, une croûte de mots altérés, le toujours désert qui revient quand l'oasis s'estompe. C'est l'amour dupé par les miroirs aux alouettes, les réseaux malsains, les rires sans saveurs, les gestes médiocres. C'est la...

Lire la suite

Le prix Nobel de l'épais

Oh là là! Quelle belle unanimité! Et j’aurais certainement tendance à joindre ma voix à la vôtre! Mais bien que celui auquel nous pensons tous a en effet de très fortes chances de remporter la palme « pour l’ensemble de son œuvre », n’oublions pas que...

Lire la suite

Paroles indiennes

« C’est trop facile d’être blanc dans ce monde. Pour eux, ce qui compte, c’est l’argent et ce qu’ils appellent les plaisirs de la vie. Alors que pour nous, le plaisir, c’est cette vie qui nous entoure. La vie, c’est l’herbe qui pousse, ce sont nos proches,...

Lire la suite

Sous des tas de papier

On cache la douleur sous des tas de papiers, les larmes dans ses poches. On fait tinter la peur dans un trousseau de clés. Toutes les pépites d’or arrachées à la terre sont des larmes de pierre. Le pain ne lève plus. On ne pétrit que cendre dans la farine...

Lire la suite