Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Air d'été

En ce printemps tardifau cours duquel chacun a rêvéd’être ailleurs ou plus tard,l’été s’annonce enfin… Je m’arrêtece matin pour écouter « La Truite »de Franz Schubert. Tout à l’heure,je vais m’asseoir sur la terrasseavec un livre dans l’espoir d’emmêlerun...

Lire la suite

Montréal

Montréal

Mon Montréal à moi, c’est celui du monde ordinaire, que je transportais d’un bout de rue à un autre, à travers les quartiers de la ville, lorsque je faisais du taxi pour payer mes études et faire vivre ma petite famille. C’est celui des Cantouques de...

Lire la suite

Un parti-pris

Elle écrit du cœur du poème, du jardin d'enfance, du lieu où tout serait possible. Elle s'inquiète du temps qui se déploie sans indiquer sa route. Elle ne s'appuie plus, pas même sur l'écriture. Elle a rompu un à un tous les épaulements, elle en a fait...

Lire la suite

Dans un corps vide

L es yeux trop pleins de choses ne voient pas l’horizon. Trop de mots se perdent dans les bulles du bruit. Trop d’images s’effacent. Le réel ne vaut rien s’il interdit le rêve. J’avance dans ce que j’ai perdu pour trouver l’inconnu. Un petit vent caresse...

Lire la suite

Ils ont dit

C’est beau un homme quand il tient debout tout seul, nu face au soleil, quand il respire amplement, les pieds ancrés à la terre mère. C’est beau un homme qui chante et qui pleure, qui tend la main vers d’autres hommes, vers des femmes, des enfants, un...

Lire la suite

Un prince de l'esprit

Un prince de l'esprit

Dans son univers fabuleux mon ami Claude Haeffely était un Prince de l’esprit , vivant, avec la comtesse de Rosemont, dans son château de Rien sur mer aux mille et une chambres que n’importe qui pouvait occuper n’importe quand. Ainsi fut son époustouflant...

Lire la suite

A rebrousse-poil

À quoi s'attendre lorsque le pire est commencé depuis longtemps? Il ne faut pas se leurrer, tous les travaux sont forcés. Sinon quel phoque passerait son temps à faire tourner des ballons sur son nez, des boulons sur un écrou, des clips sur un écran?...

Lire la suite

On n'enterre pas le sang

On n’enterre pas le sang décharné de la servitudeni le sang désarmé de l’amour inutilisé ;on ne retire pas le cri de la bouche comme une clef,on ne suture pas la pierre fissurée d’une soif.La chaux vive du sang qui n'a point dormi,tu l'entendras liquéfier...

Lire la suite