Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Dans la poitrine du monde

Lorsque le corps fait corps avec les murs, on y pénètre par plaisir. Les muscles bandent, les yeux se révulsent et les fenêtres se dilatent. Lorsque le coeur est à l'étroit dans la poitrine du monde, on entend battre la chamade et le bruit des fusils....

Lire la suite

Le poème de papier

Le poète distribuait des poèmes de papier avec des mots d'encre dessus et de la joie, et de la peine dedans les mots du désespoir, des espoirs des questions, de la colère jamais de réponse mais des doutes Il y avait du passé dedans et des errances et...

Lire la suite

Écrasement

Je n’ai pas bougé d’un pouce Quand les rebelles sont entrés Dans la ville Quand ils ont détruit Les monuments historiques Brisé les mausolées Pillé les boutiques et les magasins Dévalisé les banques Vandalisé les lieux publics Semé la terreur Exilé les...

Lire la suite

Là où les matins m'attendent

Si mon permis d'être un jour ou demain m'ouvrait un autre là-bas que j'y arrive en me pinçant le cœur et l’âme Si mon permis d’être fermait mon ici qu'il y ait un là-bas je voudrais être parmi ceux qui m’aiment et que j'aime aux côtés de tous ceux qui...

Lire la suite

En plan

Plus on avance en âge plus on recule en rêve. Moins on sait où l’on va plus vite on y arrive. J’ai pris le rêve en stop. Il m’a laissé en plan sur le bord du réel. Je vis sur le B.S. où le pain rapetisse plus vite que le jour, où le train qui part ne...

Lire la suite

L'orage

Le silence des oiseaux est un arc tendu entre deux chants, une corde bandée entre deux cris. La cible d'une oreille se mêle aux autres sens. Je me glisse entre l'ombre et la lumière comme le triton qui nage, un têtard entre les nénuphars et la vase des...

Lire la suite