Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Prose des jours

c'est ici qu'en l'année mille neuf cent trente-trois j'ai commencé de mourir c'est ici qu'en l'an mille neuf cent soixante-quatre je n'ai pas fini de vivre bonheur ou malheur je n'en ai cure ni de prose ou de poésie le langage tout entier est ainsi que...

Lire la suite

Comme un feu parmi les brandes

J’aperçois le semblable à l’horizon des mots pour dire ce que l’on ne sait dire J’aperçois la Bovary qui comparaît au tribunal du temps pour son livre immoral sur Gustave Flaubert J’aperçois les runes murmurant leurs secrets fuþakgwhni jïpzstbemlŋdo J’aperçois...

Lire la suite

Tu te dis

Probablement nos vies ont un sens jusque dans les erreurs, les acceptations, les écueils. Je crois cependant que c’est terriblement difficile. Veillir (c’est à dire grandir), c’est toucher à l’acuité d’un réel occulté par diverses illusions dont on s’aperçoit...

Lire la suite

Déclaration d'impôt

Je n’ai pas honte des gens que je fréquente, qu’ils soient prophètes ou mécréants, bandits ou imbéciles, poètes ou vidangeurs, trafiquants de rêve ou paresseux mais j’ai honte pour l’homme quand il se fait banquier, flic, homme d’affaires ou bourreau,...

Lire la suite

Contemporain

Fera-t-il beau demain? Fera-t-il terre ou vagues sur la langue? Après la pluie d’hier les oiseaux sont en fleurs. J’ai hâte de coller mon oreille contre ta chair à nu pour devenir contemporain des mots. Jean-Marc La Frenière

Lire la suite

Ils ont dit

Je n’ai pas de définition de la poésie, mais voici deux propos, issus de mon Journal: Le vrai, parfois, se met en colère, sanglote dans sa solitude, entre en contemplation ou se tape un fou-rire. Je crois, même si c’est très simple, qu’on appelle poésie...

Lire la suite