Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Vignette clinique

Tu t'es effondré en larmes dans mon bureau de psychiatre Tu essayais de me dire combien ma visite dans ta chambre et les mots que nous avions échangés étaient importants et inutiles tu avais deviné sur ma joue au ras de ma paupière l'infini fragilité...

Lire la suite

Ils ont dit

L e miracle c'est quand nous acceptons de voir ce qui était là, pour nous, depuis toujours, et qui, inlassablement attendait que nous ouvrions enfin les yeux et le cœur. Ile Eniger

Lire la suite

Chaque bruit

À voir les hommes se vendre pour un salaire, courir après la gloire et s'empailler sur un trophée, s'entredéchirer pour un bout de papier, préférer le chrome à la lumière et la tole d'une auto à la peau de pêche d'une femme, je me demande s'ils méritent...

Lire la suite

Des fleurs en mie de pain

Tu as le remords d'avoir tué ton père sans avoir même acquis cent années de souvenirs. Toujours les neurasthénies comme des fleurs en mie de pain. Si tu essayais du tric-trac. Sautent les dés. Homme ou femme? Chien ou chat? Mais il y aura le chien qui...

Lire la suite

Comment dire

Comment dire sans trembler le passage du vent, la moelle prisonnière d’un ossuaire de tôle, la sève que refuse le bois, le mot qui manque au bout de chaque phrase, l’endroit du livre où il manque l’auteur, les pieds nus prisonniers des souliers, les pas...

Lire la suite

Victor Serge

Victor Serge

"Les existences individuelles ne m'intéressaient - en commençant par la mienne- qu'en fonction de la grande vie collective dont nous ne sommes que des parcelles plus ou moins douées de conscience." Victor Serge, In "Mémoire d'un révolutionnaire, 1901-1941"...

Lire la suite

Le bruit de l'eau

... Le bruit de l'eau s'agite quand les arbres se taisent. L'absence de mouvement dans les feuilles a quelque chose d'opprimant. J'agite un cil, un doigt, un orteil. Je fais battre mon cœur au bout d'un mot, mon corps au bout d'un pied, une phrase au...

Lire la suite

N'importe quoi

On peut faire n'importe quoi dans un petit poème prendre le train ou l'ascenseur faire des signaux de fumée tremper dans l'eau mordre une pomme ramasser des cailloux qui ressemblent à nos rêves je me contente d'écrire je t'aime

Lire la suite