Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Marcher

J'ai toujours eu besoin de marcher, surtout sans but. Triturant les secondes, cherchant sans fin ce que dehors recèle de dedans, recherchant la lumière quand les ombres s'allongent, chacun subsiste comme il peut. On bute contre un mur. On glisse. On dérape....

Lire la suite

Jacques Pariseau

Monsieur Pariseau J’avais d’abord pensé vous entretenir aujourd’hui des avantages économiques d’une approche keynésienne que monsieur Parizeau appréciait, mais je vous parlerai plutôt sur un plan plus personnel. Le premier ministre Jacques Parizeau appartient...

Lire la suite

La plus haute autorité 2

La plus haute autorité 2

DEUXIÈME PARTIE Le non-dit, on le sait, a parfois plus d'importance que les mots dont on fait usage, aussi bien oralement que par l'écriture. Le décès de Monsieur Parizeau en est l'exemple presque parfait. Tout le monde, des politiciens aux journalistes,...

Lire la suite

Aglaé Vadet: Elle n'est pas

Paroles Aglaé Images Rémy Mouton Elle n'est pas... Si vous aimez les confitures Bien toutouillées à la maison Les petits points à vos manteaux Vos livres rangés par reliures Elle n'est pas une femme pour vous Vous les aimez calmes et discrètes ces femmes...

Lire la suite

Eux

C'étaient eux nos copains, on les a laissé tomber, parce que leurs paluches étaient lourdes, leurs manches pleines de cambouis, que leurs rires finissaient par ne plus être les nôtres, nous on faisait des études, puis on faisait dans la com', l'art, le...

Lire la suite

Sous la main des voyelles

J'avais cinq ans. J'en eus quarante. Je serai mort demain. Un mot manque toujours. Une phrase bafouille. Un rêve rentre bredouille. La nuit fut trop pauvre en chimères. Plus personne ne réveille la Belle au bois dormant. Elle rêve à compte d'auteur sur...

Lire la suite

La plus haute autorité

La plus haute autorité

MONSIEUR JACQUES PARIZEAU PREMIÈRE PARTIE Je vis l'année de tous les deuils, celle de quelque-uns de mes amis les plus chers, celles de plusieurs de mes bêtes, celle qui vous advient toujours lorsque vous êtes écrivain et que vous avez passé six ans de...

Lire la suite

Des visages de tyrans

Il y a des visages de tyrans où rigole la cupidité des goinfres. Ils ne sont pas de pays désespérants. Leur dérision est bien d'ici. Ils s'amusent comme des goulus de propagande. Leurs mensonges claquent comme des fouets sur nos horizons. Ils gouvernent...

Lire la suite