Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Ils ont dit

"Ce qui restera entre deux ratures, tu le nommeras poème. Un peu de terre remuée, un infime terrier de mots ou bien toute la terre s’arrondissant sous la main comme une pomme." Le poète n'est pas un être d'exception. Il raconte et se raconte à travers...

Lire la suite

L'eau du verbe

Sur le ring du lac, le vent boxe des polochons de brume. J’ai lâché les idées au profit du sanglot, les opinions au bénéfice du rire. Qu’importe tout le reste, les médailles, l’argent, le travail, les papiers, les diplômes. L’important, c’est d’aimer....

Lire la suite

Il y a les mots

il y a les mots qu'on écrit comme pour s'en défaire un peu comme d'un vêtement trop grand il y a les mots qu'on écrit et qu'on ne sait pas pour quoi et pour qui mais qui ont l'air de valoir quelque chose peut-être sait-on jamais il y a les mots qu'on...

Lire la suite

Nouveaux Délits no 46

Nouveaux Délits no 46

En juillet dernier, la revue Nouveaux Délits a fêté ses 10 ans ! Pari fou, pari tenu. 223 auteurs y ont été publiés à ce jour et certains d’entre eux nous ont malheureusement quittés depuis. 17 artistes l'ont illustrée, autant dire que certains plus d'une...

Lire la suite

Paroles indiennes

Avant que nos frères blancs viennent nous civiliser, on n’avait aucune prison. Par conséquent, il n’y avait aucun délinquant. Nous n’avions pas de clés ni de serrures, donc il n’y avait pas de voleurs. Quand quelqu’un était trop pauvre pour s’offrir un...

Lire la suite

Ils ont dit

L’écrivain ne peut guère s’éloigner de lui-même. Il est retenu par ses phrases. Elles l’entravent comme un lierre. À la fois elles accélèrent sa ruine et elles tiennent celle-ci debout. Éric Chevillard

Lire la suite

René Lussier en solo à Irlande

René Lussier en solo à Irlande

C’est dans l’atmosphère intimiste de la chapelle Holy Trinity à Irlande que le 21 septembre, René Lussier, compositeur et interprète de renom, présentera, la première édition d’un nouveau spectacle, où la guitare solo cohabitera avec des pièces issues...

Lire la suite

Il convient

Il convient que la forme soit séparée du visible. Quand on ferme l’œil, on voit combien l’être est encombré d’images, inutiles, furieuses, obscures, enjolivées, Ce sont des embrouilles entre le physique et les lois de la noblesse. Ne rien laisser reposer....

Lire la suite