Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Entre deux phrases

Entre deux phrases, c’est là que j’ai ma chaise. C’est là que j’ai ma table et mon pain. C’est là que j’ai ma porte et mon chemin. Je plante des arbres dans un cahier. J’élève des oiseaux. Je trace des ruisseaux. J’interpelle des fées. J’écris de petites...

Lire la suite

À tous les enfants

À tous les enfants

A tous les enfants qui sont partis le sac à dos Par un brumeux matin d'avril Je voudrais faire un monument A tous les enfants Qui ont pleuré le sac au dos Les yeux baissés sur leurs chagrins Je voudrais faire un monument Pas de pierre, pas de béton Ni...

Lire la suite

Tout est bien

Tes mots sont ma maison, j'y entre. Tu as posé le café sur la table et le pain pour ma bouche. Je vois des fleurs dans la lumière bleue, ou verte. C'est exactement le paysage que j'aime, il a le visage de ta voix. La pluie rince finement une joie tranquille....

Lire la suite

Michel X Côté au Off Festival de Jazz

Michel X Côté au Off Festival de Jazz

À la Maison de la culture Frontenac Jeudi 15 mars 2012 à 20 h : Les poètes José Acquelin, Hélène Monette, François Charron, Catherine Lalonde et Michel X Côté partageront la scène avec les musiciens Marianne Trudel (piano), Lévy Bourbonnais (harmonicas),...

Lire la suite

à Marcel Bélanger

En dépit des marécages une bête radieuse traverserait les âges avec le vent secret de nos saisons perdues Mais l’horizon ne délivre guère de laissez-passer mais les fronts foulent un ciel rongé de préjugés et qui saura mâter cette coalition de sauriens...

Lire la suite

Une brève du Pakistan

on ne l’a pas mis en prison celui qui a étranglé sa femme dans un mouvement de colère sa douleur est sincère il s’est repenti il va porter des fleurs sur la tombe tous les jours et demande pardon à la défunte il a donné de l’argent à sa belle-famille...

Lire la suite

Assis devant la table

Il y a de tout dans la matière du monde, de la scie mécanique à la cantate de Bach, du pied d’athlète aux pieds de nez, des pieds de vigne aux bras du fleuve, de la plume à chapeau à celle pour écrire, de l’indifférence à la manie, de la plante épineuse...

Lire la suite

Il n'y a plus de saints

À Jean Le Mauve Je regarde le jardin par la fenêtre il est tout ruiné je ne le fais pas depuis que Jean est parti c’est son domaine avant j’aime bien le regarder quand il bêche ou alors il enlève les mauvaises herbes il plante j’aime bien les mottes de...

Lire la suite