Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le sceptique

Imitant Courteline, un sceptique notoire, Manifestant ainsi que l'on me désabuse, J'ai des velléités d'arpenter les trottoirs Avec cette devise écrite à mon gibus: "Je ne crois pas un mot de toutes ces histoires." Dieu, diable, paradis, enfer et purgatoire,...

Lire la suite

Pour traverser le désert

L es muezzins ne sont plus à un appel à la prière mais une incitation au meurtre. Tous les clochers sonnent le glas. Le bruit des tiroirs caisses sert de battement de cœur. Je n’ai pas la foi des prières mais celle des caresses. J’empile sans faire de...

Lire la suite

L'oeil du soleil (Bretagne)

Lagad an Heol — Heol ! Perak out ken diwezhat o tiblouz ? Ha perak eo ken ruz da lagad ? Ha bet ac’h eus en noz-mañ ur gwall-hunvre, en deus graet dit leñvañ dre da hun ? — Na hun na hunvre na fall na mat. Beilhet am eus an noz-pad… Tra ma kouske ar c’hornôg...

Lire la suite

Glenmor

Glenmor

Emile le Scanv, dit Glenmor, né le 25 juin 1931 à Maël-Carhaix dans les Côtes d'Armor, au lieu dit Ar Vouilhen, était le fils de petits paysans, Joseph Le Scanv et Germaine Coutellec, qui purent acheter la même année une petite ferme au village de Saint-Tiennec....

Lire la suite

Claustrat

Charcuterie planétaire mortels motels faute de mieux instituts du crime alternatif l’onu temporise les églises sont en crise la bourse en dégueule un peu plus et les chiens fuiraient les aveugles . La partie goba le tout et l’exploit s’envola avec la...

Lire la suite

Déguster les mots

A u contact de l’air, les sons acquièrent leur parfum. Les épices de la voix aromatisent la diction. La vie moderne abolit peu à peu la mémoire olfactive. Il arrive pourtant que le fait de respirer organise la pensée, ordonne les souvenirs et fasse éclore...

Lire la suite

Philippe Delaveau

Philippe Delaveau

Philippe Delaveau (né en 1950 à Paris), après une enfance à Paris, en Touraine et en Angleterre, a vécu six années à Londres, pendant les années 80, avec sa femme et ses enfants. Ce séjour lui a permis de découvrir sa voie – et sa voix : refusant les...

Lire la suite

La vieille mourante

C offrée dans ton lit-cage Livrée aux mécaniques Vieille ô si vieille La mort hésite à t’accueillir Tête burlesque Sous les vrilles des cheveux blancs Un sirocco de rousseurs ensable ta peau Des rides rapiècent tes joues Ta bouche n'est qu’un puits Tu...

Lire la suite

Ils ont dit

Les hommes accomplis existent, j’en ai rencontré quelques uns. Ils avaient en commun un courage et une sagesse hors du commun, qui se traduisaient dans chacun de leurs actes par une générosité naturelle, jamais consciente d’elle-même, qui faisaient d’eux,...

Lire la suite